Nouvelles

  • L’Union Européenne exige le Retour des Batteries Amovibles sur les Smartphones

    L'Union européenne envisage de forcer les constructeurs de smartphones à utiliser des batteries amovibles. Afin d'allonger la durée de vie des produits électroniques et éviter les déchets, l'institution recommande d'interdire les téléphones avec batterie intégrée en Europe.

    Le Parlement européen vient de s'exprimer en faveur du retour des batteries amovibles sur les smartphones. D'après Right to Repair, une coalition d’organisations européennes focalisées sur le sujet de la réparation, l'institution a voté en faveur des batteries amovibles et facilement remplaçables cette semaine.

    La position adoptée par les députés européens vise à prolonger la durée de vie des produits électroniques vendus sur le marché. Pour mémoire, l'Union Européenne avait déjà envisagé de forcer les constructeurs à revenir aux batteries amovibles en 2020. Un avant projet de loi avait alors été mis au point par l'institution, dans le but affiché de réduire la quantité de déchets électroniques.

    Les batteries amovibles bientôt obligatoires sur nos smartphones ?

    Dans un rapport, le Parlement recommande que la batterie de “tous les appareils électroniques grand public et les moyens de transport légers” soit facilement remplaçable. La décision de l'institution ne concerne pas que le secteur de la téléphonie mobile.

    Comme le souligne Right to Repair, la recommandation du Parlement européen est encore loin d'être mise en application. Pour transformer ce rapport en législation, le Parlement va devoir négocier avec le Conseil Européen, l'institution qui réunit les chefs d'État ou chefs de gouvernement des vingt-sept États membres de l'Union européenne.

    Au terme des négociations, il est probable que la recommandation initiale du Parlement soit profondément altérée. “Si les négociations se déroulent bien, le règlement pourrait être adopté en 2022”, note Right to Repair. L'entrée en vigueur de la mesure est fixée au 1er janvier 2024. Le Parlement prévoit de donner 12 à 24 mois de délai aux fabricants pour se conformer à la législation.

    Pour les plus jeunes d'entre nous, les smartphones ont toujours été équipés de batteries intégrées. Il y a encore quelques années, le marché était cependant dominé par les téléphones avec batterie détachable. Pour remplacer l'accumulateur, il suffisait alors d'ouvrir la coque de l'appareil. La manipulation était accessible à n'importe qui.

    La tendance des smartphones de plus en plus fins a obligé les marques à abandonner la batterie amovible. De nos jours, on ne trouve presque plus de téléphone équipé d'une batterie qui ne soit pas directement intégrée à la structure. Que pensez-vous de l'idée du Parlement ? On attend votre avis dans les commentaires. ...
    Voir plus »
  • Que risque Apple s’il n’intègre pas l’USB-C sur ses iPhone ?

    A priori, les iPhone d’Apple vont devoir embarquer un port USB-C dès 2024. C’est le point essentiel que l’on retient de l’accord de principe trouvé récemment entre le Parlement européen (où siègent les députés) et le Conseil européen (qui représente les gouvernements des pays membres de l’UE). Les deux entités ont ainsi exprimé leur volonté de faire de l’USB Type-C le standard universel obligatoire de charge filaire pour tous les appareils électroniques de petite ou moyenne taille. Les smartphones, les boîtiers d’écouteurs, les casques audio, les tablettes ou encore les PC portables sont donc concernés (avec une mise en application un peu plus tardive pour ces derniers).

    Le Parlement et le Conseil se sont donné rendez-vous à la rentrée pour adopter en bonne et due forme ce texte de loi afin qu’il soit appliqué à partir de l’automne 2024. Sauf cas de force majeure cet été pour tout faire capoter, ce chantier pourra être mis sereinement sur les rails.

    On trouve d’ores et déjà un grand nombre d’appareils dotés d’un port USB-C. Cette nouvelle loi ne changera en conséquence pas grand-chose pour la plupart des constructeurs. À l’inverse, dans le cas d’Apple, les iPhone et les AirPods, ainsi que l’iPad d’entrée de gamme, n’ont toujours pas sauté le pas et s’accrochent à leur connectique Lightning propriétaire.

    Plusieurs scénarios peuvent dès lors être envisagés. D’aucuns peuvent ainsi imaginer que la firme de Cupertino ne se pliera pas aux règles imposées par l’Union européenne et fera de la résistance d’une manière ou d’une autre. Dans cette optique, que risque Apple si, d’aventure, il décidait de ne pas intégrer un port USB-C sur ses iPhone ?

    APPLE A-T-IL TANT À Y PERDRE QUE CELA ?
    Frandroid a posé la question au cabinet d’Alex Aguis Saliba, le rapporteur du Parlement qui suit ce dossier. Nous voulions ainsi savoir quelles étaient les sanctions envisagées à l’encontre d’un fabricant ne respectant pas cette obligation sur le port USB-C en Europe. D’emblée, on nous répond que « les sanctions financières ne font pas partie du champ d’application des mesures proposées et convenues ». Cela veut dire que si Apple entame un bras de fer avec l’UE, la firme ne sera pas punie d’une amende contrairement à ce que l’on a déjà pu voir lors d’affaires concernant des pratiques anticoncurrentielles.

    En revanche, « les nouvelles dispositions s’inscrivent dans le cadre d’une révision de la directive RED et tout manquement aux règles de la directive suivra les dispositions et les étapes déjà établies dans celle-ci ». De quoi s’agit-il ? Cette fameuse directive RED (fichier PDF) concerne la mise sur le marché européen des équipements radioélectriques. Un smartphone, par exemple, doit respecter un ensemble de règles pour avoir le droit d’y être vendu. C’est dans ce cadre-là qu’est apposé un marquage « CE » sur n’importe quel produit Tech vendu officiellement, c’est une preuve qu’il respecte les conditions imposées par l’UE. La directive évoque une « conséquence visible d’un processus global comprenant l’évaluation de la conformité au sens large ».

    Ce qu’il faut retenir, c’est que les législateurs européens préfèrent sanctionner en amont plutôt qu’en aval. Au lieu de laisser Apple vendre des produits non conformes pour ensuite aller lui chercher des noises en engageant des sanctions financières, l’UE va tout simplement empêcher la marque de vendre ses iPhone et AirPods dans les pays concernés si ces derniers préservent leur port Lightning au détriment de l’USB-C. Ils n’auront tout simplement pas droit au marquage « CE » obligatoire.

    ET UN IPHONE SANS FIL ?
    Reste une autre piste à explorer. Il n’est pas impossible qu’Apple opte pour des iPhone et des AirPods rechargeables uniquement sans fil et donc sans aucun port de charge filaire. Même s’il est difficile aujourd’hui d’en juger la crédibilité, cette hypothèse reste plausible. En faisant cela, les produits de la pomme resteraient conformes aux nouvelles règles qui concernent exclusivement les appareils pouvant être rechargés de manière filaire.

    Cependant, la Commission européenne (dont le rôle est de faire appliquer la loi) a pour mission de « demander aux organismes européens de normalisation de développer des normes appropriées en fonction du développement des technologies sans fil. », nous rappelle le cabinet d’Alex Aguis Saliba. Elle devra s’acquitter de cette tâche 24 mois après l’entrée en vigueur de la directive sur l’USB-C. L’entrée en vigueur ayant lieu 20 jours après la publication du texte de loi dans le Journal officiel (à la rentrée 2022), cela veut dire que cette mission commencera aussi à l’automne 2024.

    Reste à savoir combien de temps nécessitera le développement de ces normes et si celles-ci pourraient mettre à mal un potentiel iPhone 100 % sans fil. ...
    Voir plus »
  • Realme GT 2 : un Smartphone qui Convainc en Toute Sobriété

    Sous ses atours de smartphone milieu de gamme, le Realme GT 2 propose une puce Snapdragon 888 et un écran Amoled 120 Hz.

    En plus de son GT 2 Pro lancé en début d’année, Realme a également lancé un nouveau smartphone plus accessible, le Realme GT 2. Celui-ci ne néglige cependant ni le design ni les performances et peut s’appuyer sur un aspect similaire à celui de son grand frère ainsi que sur des performances dignes d’un smartphone premium de l’an dernier.

    DESIGN
    Sur de nombreux éléments, le Realme GT 2 reprend les mêmes caractéristiques que son grand frère. C’est pourquoi, au long de ce test, nous vous inviterons régulièrement à consulter le test complet du Realme GT 2 Pro pour en savoir plus.

    C’est bien évidemment le cas du design du Realme GT 2. Il faut dire que, comme pour le smartphone plus haut de gamme, le téléphone a été conçu en partenariat avec le designer japonais Naoto Fukasawa. On va donc retrouver un design très similaire, quoique légèrement plus compact.

    Alors que le Realme GT 2 Pro affichait des dimensions de 74,7 x 163 x 8,18 mm, le Realme GT 2 affiche un peu plus d’embonpoint avec un format de 162,9 x 75,8 x 8,6 mm. Cela se traduit également par un poids un peu plus élevé qui frise les 200 grammes — 199,8 grammes en version noire, 194,5 grammes en version blanche ou verte.

    Reste que, dans l’ensemble, on est sur les mêmes marqueurs que le Realme GT 2 Pro. Le Realme GT 2 profite ainsi d’un dos en plastique texturé qui assure une bonne préhension du smartphone une fois en main. On va également retrouver un module photo positionné en haut à gauche avec trois appareils et, sur la droite, le logo de Realme ainsi que la signature du designer.

    Pour les boutons et la connectique, le smartphone fait dans le très classique avec deux touches de volume sur la gauche, un bouton de mise en veille à droite et la prise USB-C sur la tranche inférieure, aux côtés du tiroir pour double carte nano-SIM. Signalons que Realme n’a prévu aucun emplacement pour carte microSD afin d’étendre le stockage du smartphone.

    En façade, le constructeur a intégré un écran plat avec un poinçon dans l’angle supérieur gauche, tandis que le lecteur d’empreintes digitales est positionné dans l’écran. Une fois encore, du très classique.

    La prise en main du smartphone se fait plutôt facilement à une main même si, compte tenu de ses dimensions et de son poids, il sera plus simple à utiliser à deux mains. Signalons également que le Realme GT 2 n’est pas certifié pour son étanchéité. Mieux vaudra donc éviter de l’immerger.

    LOGICIEL
    Pour le logiciel, le Realme GT 2 est fourni avec Android 12 en sortie de boîte et l’interface Realme UI 3.0. Pour rappel, il s’agit d’une interface similaire quasiment en tous points à ce que propose Oppo avec ColorOS.

    L’interface étant identique à celle du Realme GT 2 Pro, nous vous incitons donc à découvrir notre test du smartphone pour en savoir plus.

    On peut cependant signaler quelques points spécifiques au Realme GT 2. Le smartphone est ainsi compatible avec les DRM Widevine de Google au niveau L1. Il permet donc de profiter des films et séries Netflix en HD.

    Le smartphone permet par ailleurs un déverrouillage de l’écran en passant aussi bien par la reconnaissance faciale — en simple 2D grâce à la caméra selfie — ou grâce au lecteur d’empreintes digitales. Intégré en bas de l’écran, celui-ci aurait gagné à être positionné un peu plus haut pour éviter de se tordre le pouce. Il s’avère cependant à la fois rapide et efficace.

    PERFORMANCES
    Si le Realme GT 2 Pro est équipé d’une puce Snapdragon 8 Gen 1 récente, le Realme GT 2 classique est quant à lui doté d’un processeur haut de gamme de l’année dernière, le Snapdragon 888 de Qualcomm. De quoi lui permettre tout de même, sur le papier, des profiter de performances particulièrement élevées.

    À ses côtés, on va retrouver 8 ou 12 Go de RAM LPDDR5 selon les versions ainsi que 128 ou 256 Go de stockage UGS 3.1. Comme on l’a déjà noté, le stockage ne peut cependant pas être étendu par carte mciroSD.

    À l’usage, j’ai pu utiliser confortablement mes applications, profiter d’une navigation fluide avec le smartphone malgré un taux de rafraîchissement constant de l’écran à 120 Hz. Le Realme GT 2 a également su très bien gérer les jeux mobiles et, durant mes semaines de test, je n’ai souffert d’aucun ralentissement.

    Pour comparer ses performances à d’autres modèles, j’ai lancé une série de benchmarks sur le Realme GT 2 et comparé ses résultats à ceux du Realme GT 2 Pro, mais aussi à d’autres smartphones sur le même positionnement tarifaire : le Google Pixel 6, le Xiaomi 11T Pro et le OnePlus 9.

    Nous avons affaire ici à un smartphone aux performances plus que correctes, devancé surtout par son grand frère, le Realme GT 2 Pro, équipé d’une puce plus puissante. Sans surprise, le Realme GT 2 fait jeu égal avec les Xiaomi 11T Pro et OnePlus 9, dotés de la même puce, et parvient même à devancer le Google Pixel 6 sur la plupart des tests. On a donc bel et bien droit à un smartphone aux performances solides pour son niveau de prix.

    BATTERIE
    Le Realme GT 2 est équipé d’une batterie composée de deux accumulateurs de 2500 mAh pour un total de 5000 mAh.

    À l’usage, je n’ai jamais été désagréablement surpris par l’autonomie du smartphone malgré plusieurs semaines d’utilisation. Le smartphone a réussi à tenir facilement la journée avec, dans le pire des cas, une fin de soirée à 20 % de batterie. En étant optimiste, on peut donc viser les deux jours d’utilisation si vous avez un usage somme toute modéré de votre smartphone.

    Avec notre test personnalisé ViSer, qui simule une utilisation mixte du smartphone et que l’on reproduit pour chacun des tests, le Realme GT 2 a pu fonctionner pendant 13 heures et 8 minutes avant de passer de 100 à 10 % de batterie. Il s’agit là d’un résultat dans la moyenne haute des smartphones testés en 2022. À titre de comparaison, le Realme GT 2 parvenait quant à lui à 10 heures et 54 minutes. Il faut dire que, si le smartphone est doté de la même capacité de batterie, son écran 1440p et sa puce Snapdragon 8 Gen 1 sont plus gourmandes en ressources.

    Pour la recharge, Realme fournit un adaptateur secteur de 65 W (10 V, 6,5 A) dans la boîte de son GT 2. De quoi permettre au smartphone de passer de 10 à 100 % de batterie en 31 minutes d’après mes mesures.

    Le smartphone n’est cependant pas compatible avec la charge sans fil Qi par induction ni avec la charge sans fil inversée.

    RÉSEAUX ET COMMUNICATIONS
    Le Realme GT 2 est compatible avec l’ensemble des bandes 4G disponibles en France (B1, B3, B7, B20 et B28). Il est également compatible avec les bandes de fréquence 5G n1, n3, n7, n20, n28 et n78 déjà déployées en France. Le smartphone n’est cependant pas compatible avec la bande n256 de 26 GHz qui sera utilisé dans un second temps pour le déploiement de la 5G millimétrique.

    Le Realme GT 2 est doté de deux emplacements pour cartes microSD et peut donc être connecté à deux lignes téléphoniques.

    Bien évidemment, le Realme GT 2 est doté d’une fonction de réduction du bruit durant les appels vocaux. La qualité des microphones est de bonne facture et parviendra sans peine à vous faire entendre de votre interlocuteur, même dans un lieu bruyant. Au cours de mon test, j’ai ainsi eu l’occasion d’appeler une collègue depuis une place parisienne au trafic dense.

    Elle m’a indiqué ne pas entendre les voitures passer alors que j’étais au bord du passage piéton. En revanche, les moteurs de moto ou de scooter, tout comme les sirènes du SAMU restaient bien audibles. Le Realme GT 2 s’en tire également correctement pour filtrer les rafales de vent, même si mon interlocutrice parvenait à les deviner.

    Du côté des autres normes sans fil, le smartphone est compatible avec le Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.2 (avec support des codecs audio SBC, AAC, aptX, aptX HD et LDAC). Notons également la compatibilité NFC et le support des systèmes de géolocalisation GPS, Glonass, Galileo, Beidou et QZSS.

    Conclusion
    Le Realme GT 2 n'est clairement pas le smartphone de l'année, mais pour moins de 600 euros, il s'agit d'un smartphone qui n'a rien à envier à ses concurrents directs.

    On retrouve ainsi une charge très rapide, un écran de bonne qualité et des performances dignes des meilleurs smartphones de l'an dernier. C'est finalement surtout pour la photo que le téléphone de Realme va avoir du mal à se démarquer. Surtout qu'en face, le Google Pixel 6 de Google est une référence du genre.

    Heureusement, si la photo n'est pas votre critère principal et que vous jurez surtout par les performances ou l'autonomie, le Realme GT 2 est un smartphone plus que convaincant. ...
    Voir plus »
  • OnePlus : le Fameux Curseur d’alerte Passerait à la Trappe sur Certains Smartphones

    Le curseur d'alerte, ce fameux bouton caractéristique des smartphones OnePlus, pourrait bien disparaître sur les prochains appareils haut de gamme de la marque. Explications.

    Depuis le OnePlus 2, OnePlus a doté chacun de ses appareils du fameux curseur d'alerte. Ce bouton physique situé sur la tranche gauche de l'appareil peut de changer facilement de mode de notification et de son. En d'autres termes, il suffit de le mettre en bas, au milieu ou en haut pour passer de Sonnerie, à Vibreur ou Silencieux.

    Au gré des sorties, le curseur d'alerte ou Alert Slider dans la langue de Tom Cruise s'est doté d'attributs supplémentaires, comme la possibilité d'ajuster le focus de votre appareil photo depuis le OnePlus 6. Seulement, cette commande caractéristique des smartphones OnePlus pourraient bien disparaître dans un futur proche.

    D'ailleurs, le curseur d'alerte a déjà disparu de certains modèles, comme on peut le constater sur le OnePlus Nord N10. Néanmoins, son absence est justifiée puisqu'il s'agit à l'origine d'un smartphone Oppo finalement passée sous la marque OnePlus.

    Toutefois et comme l'explique l'insider réputé Yogesh Brar, la suppression du Alert Slider va se généraliser. D'après ses sources, le OnePlus Nord 2T est le dernier smartphone du constructeur chinois à bénéficier d'un Alert Slider. Désormais, on devrait retrouver le curseur d'alerte uniquement sur les modèles Pro de la marque, ainsi que sur certains smartphones Oppo.

    UNE PERTE D'IDENTITÉ QUI PASSE MAL AUPRÈS DES FANS DE ONEPLUS
    Bien entendu, il conviendra de prendre ces déclarations avec des pincettes, faute de confirmation officielle de la part de OnePlus. Reste que les informations de Yogesh Brar paraissent crédibles, tant l'identité de OnePlus s'est effacée progressivement au fur et à mesure de la fusion avec Oppo.

    Dernièrement, OnePlus s'est d'ailleurs attiré les foudres des utilisateurs. En effet, ces derniers n'ont pas vraiment apprécié la fusion déguisée avec ColorOS, la surcouche d'Oppo. Il faut dire que le déploiement à la va-vite d'OxygenOS 13 au profit d'H2OOS a créé la confusion. Une confusion renforcée lorsque les utilisateurs ont pu mettre la main sur la première bêta d'OxygenOS 13.

    C'est simple, OxygenOS 13 est une copie à peine voilée de ColorOS. De quoi provoquer la colère des fans de la première heure de OnePlus. Face à la grogne, la firme chinoise a lancé un sondage pour déterminer ce qui plaît et ce qui déplait aux utilisateurs. Pas certain que cela suffise, preuve en est avec les nombreux messages qui appellent au retour sans ménagement de l'ancienne version d'OxygenOS. ...
    Voir plus »
  • iPhone 14 : Vers une Sortie en Deux Temps pour le Flasghip Apple ?

    Et si le prochain flagship d’Apple, l’iPhone 14, venait finalement à sortir en deux temps ? C’est une possibilité qui ressort des différentes fuites qui ont eu lieu sur le sujet ces derniers jours.

    Apple, c’est une marque particulière dans le game, avec ses iPhone dont raffole la planète entière – avec plus de 2 milliards d’appareils vendus sur la planète -. Alors autant dire que les sorties annuelles de ses smartphones sont des événements d’ampleur mondiale, qu’aucun fan de tech ne rate. Et ce d’autant plus que cette année, c’est enfin sûr, la fameuse encoche va finalement être abandonnée. Mais si ce détail, et d’autres nouveautés, pourront faire plaisir à tous les Apple-addicts de la planète, il n’en reste pas moins qu’Apple rencontre comme beaucoup de concurrents des problèmes sur sa chaîne logistique avec les lock-down chinois. Ce qui pourrait l’amener à prendre une décision marquante.

    En effet, selon plusieurs sources différentes proches de la marque à la pomme auxquelles a eu accès Forbes, Apple pourrait en fait sortir ses nouveaux smartphones à deux dates différentes, sur le modèle de ce qui avait déjà été fait pour l’iPhone 12/iPhone 12 mini et pour l’iPhone 8/iPhone X. Un « split » qui pourrait aussi être accompagné d’un retard dans la commercialisation de ses smartphones, les tensions sur la supply chain avec les événements Covid en Chine restant importantes. À noter que la date de sortie ne serait pas la seules différence notable entre les différents modèles

    Un gap entre l’iPhone 14 les version Pro
    D’un côté, l’iPhone 14 devrait garder le même design et les mêmes caractéristiques que l’iPhone 13. Ainsi il garderait la puce A15 alors que seules versions iPhone 14 Pro auraient droit au nouveau SoC A16. 4 modèles seraient au programme, avec un iPhone 14, un iPhone 14 Pro, un iPhone 14 Max et un iPhone 14 Pro Max – les deux premiers bénéficiant d’un écran de 6,1 pouces, les deux derniers d’un écran de 6,7 pouces. ...
    Voir plus »
  • Apple Met fin au Mythique iPod !

    C’est une décision qui devrait marquer plus d’un nostalgique, avec aujourd’hui Apple qui annonce la fin de son lecteur MP3 mythique, l’iPod !

    Qui se souvient de cette époque où, quand on voulait se balader de la musique dans les oreilles ou courir avec une playlist bien motivante, il fallait sortir son lecteur MP3 de sa poche. Une avancée à l’époque, puisque l’on pouvait mettre au minimum des dizaines de tracks dans un petit appareil, une prouesse face aux lecteurs CD et autres walkman. Et à cet époque, si un lecteur MP3 était devenu rapidement hype, c’était l’iPod d’Apple, avec une mémoire qui dès le tout premier appareil était de 512 Mo. Un baladeur sorti pour la première fois en 2001, il y a maintenant plus de vingt ans, et qui, faisant face aux capacités musicales incomparables des smartphones bénéficiant d’un capacité de stockage très élevée, et des potentialités d’applications comme Spotify, est devenu obsolète. Expliquant la décision d’Apple !

    Apple a en effet annoncé ce mardi la fin de son produit. « L’esprit de l’iPod perdure. Nous avons intégré une expérience musicale incroyable dans tous nos produits, de l’iPhone à l’Apple Watch, a tenu à rendre hommage le vice-président du marketing international d’Apple Greg Joswiak. La musique a toujours été centrale chez Apple, et la rendre accessible à des centaines de millions d’utilisateurs comme l’a fait l’iPod a eu un impact non seulement sur l’industrie musicale mais a aussi redéfini la façon dont la musique est découverte, écoutée et partagée ». Les iPod touch existant actuellement resteront en vente jusqu’à ce que les stocks soient épuisés.

    Un produit à plusieurs centaines de millions de vente
    Comme de nombreux produits made in Apple, l’iPod a connu un succès monstrueux, puisqu’il a été vendu à hauteur de 450 millions d’unités à travers le monde. Un chiffre impressionnant quand on le met en comparaison du produit phare de la marque à la pomme, l’iPhone – qui s’est vendu à plus de 2 milliards de téléphone depuis sa sortie. Et vous, regrettez-vous cette fin, ou êtes-vous d’accord avec la firme de Cupertino ? ...
    Voir plus »
  • TCL lance 5 Nouveaux Smartphones dans Leur Gamme 30

    TCL, la marque d’électronique grand public réputée dans le marché des téléviseurs (#2 mondial), se développe depuis quelques années dans la production de smartphones.

    Cinq ! Pas moins de cinq nouveaux smartphones. C’est le pari réussi de TCL qui inclut cinq nouveaux modèles dans sa nouvelle série 30 : TCL 306, TCL 30 SE, TCL 30, TCL 30+ et TCL 30 5G. Ces dernières années, TCL a investi des milliards de dollars dans la recherche et le développement de technologies d’affichage nouvelles et à venir, notamment les écrans flexibles et les smartphones pliables. « La vision de TCL est d’inspirer les clients à atteindre la grandeur grâce à des technologies et des expériences intelligentes, innovantes et haut de gamme. La nouvelle gamme d’appareils intelligents lancée au Mobile World Congress 2022 en est la preuve », a déclaré Aaron Zhang, PDG de TCL Communication. « En continuant à élargir notre portefeuille à travers plusieurs catégories, nous donnons vie à notre mission qui consiste à créer un monde véritablement connecté qui établit un pont entre le matériel et le logiciel de manière significative, améliore les connexions humaines et améliore la vie quotidienne de nos clients tout en offrant une valeur incroyable ». Les TCL 306, TCL 30 SE, TCL 30 et TCL 30+ sont déjà disponible sur le marché français.

    TCL mise sur une expérience caméra solide et remarquable, surtout si l´on considère que la série 30 se situe dans le segment des téléphones en dessous de 279€.

    Superbes caméras et écrans
    Toute la série 30 dispose d’une triple caméra de 50 Mpxl avec Intelligence Artificielle. Les TCL 30 5G et TCL 30+ possèdent une caméra frontale grand angle de 13 Mpxl, qui permet d’immortaliser les groupes les plus nombreux. Une technologie idéale pour les photos entre amis ou en famille, même en mode selfie. Le stabilisateur dit « Steady Snap » permet une pause et une capture claire des sujets en mouvement. Une petite révolution pour les adeptes de réseaux sociaux accros aux vidéos, stories et photos. Le mode « One Shot » permettra aux utilisateurs d’améliorer leur compétence en photographie et leurs clichés personnalisés en un seul clic. Une superbe qualité photo d’autant plus appréciable sur un bel écran. TCL met un point d’honneur à innover dans sa qualité d’écran en proposant dans cette série 30 un affichage riche et immersif qui permet de pousser au plus loin l’expérience visuelle grâce à sa technologie unique NXTVISION, qui permet d’améliorer les détails, le contraste et la luminosité de l’écran tout en évitant la fatigue des yeux et en réduisant l’émission de la lumière bleue. Un vrai bonheur pour les fans de séries, films ou jeux. En plus de cette technologie d’écran novatrice, les TCL 30 5G, TCL 30+ et TCL 30 sont dotés d’un écran AMOLED FHD+ de 6,7 pouces. Ce type d’écran permet une optimisation des couleurs et des détails qui permet d’avoir des couleurs encore plus profondes. Un souci du détail immersif pour vivre l’expérience TCL au plus près. Les TCL 30 SE et TCL 306, plus compacts, sont pour leur part équipés d’un superbe écran IPS HD+ de 6,52 pouces avec également la technologie NXTVISION.

    Une batterie à toute épreuve
    On s’est tous retrouvés sans batterie à un moment délicat. Lors d’un appel professionnel important, en attendant un VTC tard dans la nuit, ou lors d’une visioconférence avec sa famille… rien de plus frustrant que de craindre que son téléphone ne s’éteigne. Les modèles de la série 30 de TCL disposent tous d’une batterie longue durée oscillant entre 5000 et 5010 mAh. Ce type de batterie permet de prolonger sa durée de vie pour profiter davantage de votre smartphone. Les TCL 30 5G, TCL 30+ et TCL 30 proposent en plus la recharge rapide de 18W.

    La série 30 de TCL offre beaucoup de valeur à un prix très abordable par rapport au reste du marché de la téléphonie mobile.
    TCL 306 : à partir de 149€
    TCL 30 SE : à partir de 179€ (64Go à partir de 179 €, 128Go à partir de 199€)
    TCL 30 : à partir de 199€
    TCL 30+ : à partir de 229€
    TCL 30 5G (disponible courant 2022) : à partir de 279€ (64Go à partir de €279 / 128Go à partir de 299€)

    Alors, qu’attendez-vous ? ...
    Voir plus »
  • Le plus grand iPad jamais fabriqué sortirait à l’automne

    Selon un leaker, Apple plancherait sur un iPad de 14,1 pouces qui sera dévoilé à l’automne. Celui-ci serait propulsé par la puce M2.

    La gamme déjà fournie d’iPad va-t-elle s’agrémenter d’une tablette aux dimensions gargantuesques ? C’est en tout ce qu’avance le leaker Majin Bu. Sur Twitter, il indique qu’Apple compte sortir un iPad Pro doté d’un écran de 14,1 pouces. Pour fonctionner, il profiterait de la nouvelle puce M2, assistée dans sa tâche par 512 Go de stockage interne et 16 Go de mémoire vive.

    À en croire cette rumeur, Apple prévoit ainsi de commercialiser une toute nouvelle gamme d’iPad Pro aux côtés des tablettes 11 pouces et 12,9 pouces que l’on connaît déjà. Majin Bu affirme que cette nouvelle itération sera « probablement présentée » lors de la keynote traditionnelle organisée à l’automne prochain. Rumeur oblige, il faut toutefois prendre cette information avec des pincettes.

    iPad Pro : 14,1 pouces, du jamais vu chez Apple
    Cela étant dit, ce leaker commence doucement à se faire un nom dans le domaine des fuites à la pomme. Pour mémoire, il avait notamment révélé que la nouvelle mouture d’iPadOS ne serait pas compatible avec l’iPad Air 2. Qui plus est, il avait évoqué en avance l’arrivée de la fonctionnalité Stage Manager dans iPadOS 16. Fonctionnalité qui a été confirmée lors du WWDC 2022 où nous avons fait la connaissance des nouveautés apportées par iOS 16 et consorts.

    Connu pour sa fiabilité, le journaliste Mark Gurman expliquait d’ailleurs l’été dernier que la Pomme prévoyait de mettre au point des iPad Pro plus volumineux, dépassant la limite actuelle des 12,9 pouces. De quoi donner du grain à moudre à la rumeur lancée par Majin Bu…

    Quoi qu’il en soit, nous sommes curieux de savoir dans quelle mesure la puissance des futures tablettes sera décuplée par la prometteuse puce M2. À titre de comparaison : sur les nouveaux MAcBook Air, Apple assure qu’elle sera 18 % plus rapide que la M1. ...
    Voir plus »
SÉLECTION DU FILTRE
CATÉGORIE

Catégorie

Marque

Série